Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Pauline Delage et al. (coord.), Révoltes sexuelles après #MeToo - CRESPPA - UMR 7217

Directions d’ouvrages et de dossiers de revues

 

Catherine Achin, Viviane Albenga, Armelle Andro, Pauline Delage, Samira Ouardi, Juliette Rennes et Sylvia Zappi (dirs.), « Révoltes sexuelles après #MeToo », Mouvements, no 99, La Découverte, septembre 2019, 156 p.

Extraits de l’éditorial
"L’année 2018 restera marquée par le mouvement #MeToo qui a fait bouger les lignes des rapports de genre notamment dans la sphère de la sexualité. C’est dans le sillage de l’affaire Weinstein, en octobre 2017, que l’actrice Alyssa Milano a relancé le hashtag #MeToo créé dix ans plus tôt par la militante féministe américaine Tarana Burke. Ce mot d’ordre, libérant la parole des victimes d’agressions et de harcèlement sexuels, a rapidement pris une dimension virale sur les réseaux sociaux. Sa version française, #Balancetonporc, a appelé à briser l’omerta et fait émerger des milliers de témoignages allant du sexisme quotidien et du harcèlement de rue aux agressions sexuelles. Un processus comparable s’est produit avec le hashtag #YoTambien en Espagne, #quellavoltache en Italie ou #MiraComoNosPonemos en Argentine. Cette mobilisation mondiale a mis en lumière différentes formes de violences et d’agressions hétérosexistes subies par les filles et les femmes tout au long de leur vie. En témoignant sur les réseaux sociaux, des millions de femmes ont posé un geste politique fondamentalement révolutionnaire en prenant la parole publiquement et en rompant l’isolement auquel elles étaient assignées jusqu’alors pour participer à un soulèvement collectif et international."

"Nous avons voulu, avec ce numéro, explorer les multiples dimensions de ces soulèvements contemporains pour mieux penser les perspectives politiques qui s’offrent aujourd’hui au féminisme après #MeToo. Qu’elles soient furieuses ou joyeuses, inventives ou simplement efficaces, non-mixtes ou pas, à l’échelle d’un groupe de parole, de productions d’expertises ou d’une énorme manifestation, de multiples révoltes sexuelles sont en cours. Qu’il s’agisse de dénoncer les violences sexistes, de partager les outils de la révolte ou d’inventer de nouvelles sexualités plus égalitaires et respectueuses (ou de faire tout cela tout à la fois), ce numéro veut contribuer à les rendre visibles, parce que le backlash est bien là, mais que le frontlash est aussi tout à fait vivant."

- Lire l’éditorial complet sur Mouvements.info
- Sommaire et résumés sur Cairn
- ISBN 9782348045783

21 octobre 2020

Pauline Delage

Cresppa-CSU
Chargée de recherche au CNRS
Page personnelle