Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer



Vanessa Codaccioni, Deborah Puccio Den et Violaine Roussel (dirs.), « Des usages politiques de la forme procès », Droit et société, vol. 1, n°89, 2015 - 222 p.

Sommaire du dossier : Les « bonnes formes » du procès à l’épreuve des mobilisations politiques. Présentation du dossier Vanessa Codaccioni, Deborah Puccio-Den, Violaine Roussel Justice populaire et mimétisme judiciaire. Les maoïstes dans et hors la Cour de sûreté de l’État Vanessa Codaccioni Tribunaux criminels et fictions de justice. La « commission » de la mafia sicilienne Deborah Puccio-Den Un procès (...) Lire la suite...


 

Solène Billaud, Sibylle Gollac, Alexandra Oeser et Julie Pagis (dir.), Histoires de famille. Les récits du passé dans la parenté contemporaine, Paris, Editions Rue d’Ulm, 2015.

Comment l’histoire se transmet-elle en famille ? Que retient-on du passé ? Comment des frères et sœurs peuvent-ils avoir des visions si différentes de leur histoire familiale ? De quelle manière le passé est-il mobilisé dans les conflits familiaux ? Quelle influence a-t-il sur les opinions politiques ? À travers six enquêtes menées en France métropolitaine, en Nouvelle-Calédonie et en Allemagne, cet (...) Lire la suite...


 

Michel Joubert, Claire Lévy-Vroelant et Christoph Reinprecht, Agir sur les vulnérabilités sociales. Les interventions de première ligne entre routines, expérimentation et travail à la marge, Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes, 2015 - 364 p - ISBN : 978-2-84292-423-2

Critiqué pour son appui qu’il apporterait à l’ordre social, ou au contraire loué pour l’attention qu’il donne aux plus démunis, le travail social est souvent l’objet d’approches qui ne rendent pas compte de sa réalité quotidienne. Se placer au plus près du travail des « premières lignes » permet de saisir ses ombres et ses lumières. Cet ouvrage contribue à rendre intelligibles les paradoxes et (...) Lire la suite...


 

Nabila Abbas, Annette Förster et Emmanuel Richter (dirs.), Supranationalität und Demokratie. Die Europäische Union in Zeiten der Krise [Supranationalité et Démocratie. L’union euro-péenne en temps de crise], Wiesbaden : Springer  ; VS-Verlag, « Staat - Souveränität - Nation », 2015, 235 p.

Présentation : « Europa steht vor der Alternative, sich in intergouvernementales Regieren zurückzubilden oder eine starke supranationale Regulierungsbehörde zu schaffen, die autoritativ auf die nationale Politik und Rechtssetzung einwirkt. Beide Alternativen bieten keine viel versprechenden Aussichten auf eine partizipative Demokratie auf supranationaler Ebene. Der Sammelband soll vor diesem (...) Lire la suite...


 

Jean Boutier et Yves Sintomer (dirs.), « Florence (1200-1530)  : la réinvention de la politique », Revue française de science politique, vol. 64, n°6, 2014 - 248 p.

En guise d’invitation au voyage intellectuel, la RFSP propose de revenir à l’une des expériences fondatrices du politique : la République de Florence (1282-1528), qui fut pendant deux siècles et demi le lieu d’une réinvention de la politique. Son influence continue de se faire sentir dans les débats, tant sur les modèles d’organisation du travail politique que sur les élites appelées à gouverner. Le (...) Lire la suite...


 

Coline Cardi, Anne-Marie Devreux (coord.) « L’engendrement du droit » Cahiers du genre n°57, 2014.

Poser que les lois ont un genre, c’est d’emblée faire l’hypothèse d’une articulation étroite entre droit et société, ne pas considérer le droit uniquement dans sa « juridicité », comme un système clos, ou dans son apparente universalité. Pétri de genre dans le processus même de sa fabrication, le droit ne cesse, en retour, de produire des rapports, des catégories et des identités de genre. La critique (...) Lire la suite...


 

Laurent Jeanpierre et Olivier Roueff (dir.), La culture et ses intermédiaires. Dans les arts, le numérique et les industries créatives Paris : Éditions des Archives contemporaines, 2014 – 305 p.

Amazon, iTunes, Netflix, YouTube, etc. : la liste serait longue des nouvelles formes controversées d’accès à la culture. À côté de ces grands noms d’entreprises transnationales, c’est en réalité l’ensemble des activités d’intermédiaires dans les arts et les industries créatives qui s’expose aujourd’hui et semble croître, en nombre, en taille et en puissance. Qui sont les protagonistes de ces activités en (...) Lire la suite...


 

Wenceslas Lizé, Delphine Naudier et Séverine Sofio (dir.), Les stratèges de la notoriété. Intermédiaires et consécration dans les univers artistiques Paris : Éditions des Archives contemporaines, 2014 – 233 p.

L’activité professionnelle artistique est collective et repose, in fine, sur la commercialisation d’œuvres, de spectacles, de disques ou de films dont la vocation est d’atteindre un public. Dans cette entreprise, la notoriété est à la fois une fin en soi et un outil qu’un certain nombre de professionnels s’emploient à fabriquer. En d’autres termes, l’espace public n’est accessible aux artistes qu’à (...) Lire la suite...


 


 
2 août 2015