Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Lehmann Anaïs - CRESPPA - UMR 7217-CSU

Contact

Anaïs Lehmann
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
Lui écrire

21 novembre 2019

Anaïs Lehmann

Doctorante à l’université Paris 8


Domaines de recherche

  • Sociologie du travail et des relations de service
  • Classes sociales
  • Sociologie du genre
 

Thèse en cours

Anaïs Lehmann, « La condition subalterne des jeunes femmes de milieux populaires : enquête ethnographique chez les vendeuses de prêt-à-porter », thèse à l’Université Paris 8, sous la direction de Yasmine Siblot et de Christelle Avril (EHESS-CMH).

Il s’agit d’abord de se situer au plus près du travail pour saisir la fabrique d’une condition subalterne, en étudiant la nature des tâches et des contraintes tant relationnelles que physiques auxquelles les vendeuses sont soumises. Ces formes d’exploitation économique dans le travail prennent corps dans des politiques hiérarchiques qui seront également étudiées en interrogeant le lien entre les politiques des boutiques et des enseignes, et en portant attention aux propriétés de genre, de classe et de race des vendeuses comme de leurs responsables et des client·e·s. Dans la perspective d’une sociologie de la diversité interne aux classes populaires, les pratiques politiques et les mobilisations ordinaires des vendeuses seront également envisagées.

 

Communications

Principales communications

11 juin 2019, « Classe, genre, race chez les vendeuses de prêt-à-porter. Premières réflexions », Journée d’étude du CMH « L’intersectionnalité en pratique : approches empiriques et méthodologiques de l’imbrication des rapports de domination », ENS campus Jourdan (Paris)
13 octobre 2017, « Le travail des vendeuses de prêt-à-porter. Enquête au sein de deux magasins parisiens », Journée de rentrée du Master Genre, politique et sexualité de l’EHESS (Paris)
26 juin 2017, « Etre vendeuse de prêt-à-porter, représenter un modèle de féminité », Journée d’étude « Chausser les lunettes du genre », EHESS (Paris)

Discussions

20 novembre 2018, « La précarité en col blanc. Une enquête sur les agents immobiliers », discussion de l’ouvrage de Lise Bernard, Séminaire général du Cresppa-CSU (Paris)

 

Animation de la recherche

  • Co-organisation de l’atelier doctoral Enquêtes, Travail, Intersectionnalité (ETI) avec Aurélia M. Ishitsuka et Marianne Le Gagneur, 2019-2020
  • Co-organisation et responsabilité scientifique de la journée d’étude du Master Genre, Politique et Sexualité (EHESS), juin 2018
 

Enseignement

2018-2020 : Contrat doctoral avec mission d’enseignement, Université Paris 8, département de sociologie.
- Présentation et analyse d’une grande enquête (48h, CM).

 

Formations, diplômes universitaires

2018 : Master 2 mention Sociologie spécialité "Genre, politique et sexualité" de l’EHESS
- Mémoire « La fabrique d’une position subalterne. Ethnographie des vendeuses de prêt-à-porter » sous la direction de Christelle Avril
2017  : Master 1 mention Sociologie spécialité "Genre, politique et sexualité" de l’EHESS
- Mémoire « Le travail des vendeuses de prêt-à-porter. Enquête au sein de deux magasins parisiens » sous la direction de Christelle Avril
2015 : Licence de l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux
- Mémoire « Genèse et mise en place des dispositifs paritaires à Tahiti. Comparaison avec la métropole » sous la direction de Marion Paoletti